Suivre RES en France

RES inaugure le parc éolien des Portes de la Côte d'Or (21) - 54 MW

Communiqué de presse   •   juin 23, 2016 12:00 CEST

Parc éolien des Portes de la Côte d'Or

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Matthieu Guérard, directeur général du groupe RES, Daniel Barbier, président de la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche et Thierry Vatin, directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, représentant Madame la Préfète de Région, ont inauguré, jeudi 23 juin 2016, le parc éolien des Portes de la Côte-d’Or, le plus grand parc de la région en service.

Implanté sur les communes d’Aubaine, de Bessey-en-Chaume, de Montceau et Echarnant, de Cussy-la-Colonne, d’lvry-en-Montagne et de Santosse, le parc des Portes de la Côte d’Or comprend 27 éoliennes d’une puissance de deux mégawatts.

Plus grand parc éolien de Bourgogne-Franche-Comté en service à ce jour, le parc des Portes de la Côte-d’Or, d’une puissance de 54 mégawatts, produira plus de 100 millions de Kwh chaque année, soit l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage) des habitants de la ville de Chalon-sur-Saône (+ de 50 000 habitants). Il constitue le plus grand raccordement de France en nombre de kilomètres (80) avec trois postes source : Epinac, Beaune et Montagny-les-Beaune.

Ce parc est emblématique de la bonne conciliation entre développement économique/réindustrialisation des territoires et protection de l’environnement : il est implanté en zone Natura 2000 et aux portes du site des Climats de Bourgogne, patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une production d’énergie renouvelable motrice pour le territoire de la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche, engagée dans une démarche volontaire et pionnière de transition énergétique (TEPOS/TEPCV).

Initié en 2001, le parc éolien des Portes de la Côte-d’Or a nécessité plus de 85 millions d’euros d’investissement (études, réalisation, développement et raccordement). La société RES a inscrit sa réalisation dans le développement de l’économie locale. Des entreprises régionales ont ainsi été mobilisées sur les différentes phases du projet à hauteur de 40 % de l’investissement total par le biais de travaux de génie civil et électriques, la fourniture des mâts ou encore le raccordement (entreprises Rougeot, Francéole, Socater, Nexans…).

Le parc des Portes de la Côte-d’Or participe activement de la démarche « Territoire à énergie positive » (TEPOS) engagée il y a trois ans par la communauté de communesde Bligny-sur-Ouche. Cette même communauté de communes est également reconnue « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV), depuis le 9 février 2015 ; deux démarches menées en partenariat avec l’Etat, l’ADEME et la région Bourgogne-Franche-Comté. Les recettes fiscales générées par ce parc sont réinjectées dans des dépenses dédiées à la transition énergétique et écologique (rénovation énergétique, biodiversité…).

La Bourgogne-Franche-Comté fortement mobilisée pour la transition énergétique et écologique

Le développement duparc éolien des Portes de la Côte-d’Or participe aux objectifs définis par les schémas régionaux climat air énergie (SRCAE) et éolien (SRE), qui fixent un objectif de développement de l’éolien de

2 100 MW d’ici 2020.

Avec 600 MW en service à la fin de cette année, 30 % des objectifs seront atteints. Si on y ajoute les dossiers en contentieux et en cours d’instruction, on atteint 73 % des objectifs de 2020.

D’ici à 2020, l’énergie éolienne sera la deuxième source d’énergie renouvelable derrière la biomasse en Bourgogne-Franche-Comté.

Le Groupe RES est l'un des leaders mondiaux dans le domaine du développement de projets d’énergies renouvelables avec des opérations à travers l’Europe, les Amériques et en Asie-Pacifique. Acteur majeur dans ce domaine depuis plus de trois décennies, RES est à l’origine de plus de 10 000 MW de capacité d’énergie renouvelable installée.

En France, RES est à aujourd’hui à l’origine de plus de 630 MW de parcs éoliens terrestres et de centrales solaires au sol installés ou en cours de construction. La société est également active dans d’autres domaines renouvelables, tels que l’éolien en mer, et dans des technologies énergétiques de pointe comme la flexibilité et l’effacement diffus.

Pièces jointes

Document PDF

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire